22e ENCAN DE LA FABRIQUE, UN RÉSULTAT SUPERBE!

Jeudi 1 Mars 2018 -

C’est avec grand plaisir que le Conseil de la Fabrique Notre-Dame de l’Assomption annonce que le 22e Encan de la Fabrique a rapporté plus de 22 745 $. Soulignons la grande implication des membres du comité qui commencent leur travail dès le mois de décembre précédant l’activité tenue en février de l’année suivante. Encore nombreux cette année, les donateurs, les artisans, les entreprises et les acheteurs ont fait de cet encan une réussite formidable. Les parrains d’honneurs, soit les membres de l’équipe de balle Les Weetouches ont prêté main forte à l’événement et les joueurs étaient aussi à l’aise sur le terrain de l’encan que sur le terrain de balle. Les encanteurs Gilles Tremblay et Dave Simard appuyés par Bruno Guérin à la sonorisation ont animé et tenu en haleine la foule réunie à la salle Multifonctionnelle durant cet après-midi qui mettait fin de belle façon au carnaval. D’autre part, durant la semaine précédant l’encan, un encan virtuel se déroulait sur Facebook, 5 objets, soit un objet par jour, ont été mis aux enchères. Une formule originale qui se perfectionne chaque année. Rappelons que l’argent amassé par l’encan 2018 viendra s’ajouter au montant de 21 000 $ recueilli en 2017. L’Encan 2018 a donc pour but de compléter la part du milieu pour la réalisation du projet de restauration des fenêtres extérieures de l’église et celles de la sacristie. Le Conseil du patrimoine religieux du Québec a accordé une aide financière pour la réalisation de ce projet. Le début des travaux est prévu début mai 2018. Depuis 2013, c’est un montant de 504 000 $ qui a été investi dans la restauration de l’église par le Conseil du patrimoine religieux du Québec et par la population d’Hébertville via les revenus des encans annuels de la Fabrique. Le succès de ces levées de fonds, est dû à l’attachement des Hébertvillois à leur église et à leur fierté de la conserver, de l’entretenir et de l’embellir dans le respect des ancêtres qui l’ont bâtie afin de la léguer aux générations présentes et futures.

 

d'actualités

Retour